Une école aux odeurs d'imprimerie Ego-Histoire

Au commencement était l’École, celle de la classe de mon père où, aux côtés des tables bizarrement disposées, trône l’imprimerie, son odeur et les minuscules lettres que les élèves agencent, avant de les noircir d’encre… Ainsi, mes premiers souvenirs scolaires s’attachent aux lieux, aux parfums de cire des tables récemment lustrées, à ce rouleau encreur posé près de la presse et aux crissements de la craie que je manipule maladroitement. Car scolarisé, je ne le suis pas encore au milieu des années soixante.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search