janvier 2023

Poste restante (été 1944)

« On habitait près du pont de Saint-Sauveur-le-Vicomte, et le 6 juin, les Alliés ont bombardé le pont. Toute la famille est partie alors se réfugier dans la ferme de M. Lebeslier, près du bois de l’abbaye. Quand les Américains sont arrivés, on était toujours là : c’était le matin...

La fin du sablier (1944-1945)

« I’ll always keep your soup warm… amongst thes ashes, the streaming bowl of soup that had awaited him for seven years… to continue waiting for their husbands, even when many of them had already waited five years…», Sarah Fishman, We will Wait, Yales, YUP, 1991, XI.   Bourges, le...

Allée M-2 ligne 39F – 1224 (11 mai 1945)

« L’oubli me recouvre, l’oubli d’une toute petite vie qui ne laisse que quelques traces sans contour, l’oubli et puis plus rien », Laurent Gaudé, Chien 51, Arles, Actes Sud, 2022, 152.   Un fantôme coule dans mes veines et cette quête cherche à lever le voile de l’absence, des mots inexistants,...

L’inoublié.e ? (1945-1949)

« C’est notre plus juste et plus cruel châtiment de l’oubli si total, paisible comme ceux des cimetières, par quoi nous nous sommes détachés de ceux que nous n’aimons plus, que nous entrevoyions ce même oubli comme inévitable à l’égard de ceux que nous aimons encore”, M. Proust, Albertine disparue, in...

Puis vint le silence (1945-2020)

« L’histoire est la reconstruction toujours problématique et incomplète de ce qui n’est plus. La mémoire est un phénomène toujours actuel, un lien vécu au présent éternel […] La mémoire installe le souvenir dans le sacré, l’histoire l’en débusque, elle prosaïse toujours », Pierre Nora, Les lieux de mémoire, Paris, Gallimard, 1984,...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search