Jean-Marc Lemonnier

21 Mai 1942 : 20 heures

Ma petite femme bien-aimée depuis 15 jrs ton Roger n’a pas écrit sur ce cahier ; il n’est plus le même car il sent depuis quelque temps son courage et son moral l’abandonner pour dire franchement le mot je suis déprimé ; d’ailleurs hélas ma petite chérie ne manquera de s’en apercevoir sur la lettre que je t’ai écrit dimanche dernier 17 Mai. J’aurai voulu ma petite Marie-Anne te cacher ce mauvais...

Chapitres 3 et 4

Projet de titre : Enfance manchote ou A la paille, marmaille (1911-1923) Thème de la note d’intention : Récit biographique et contextes collectifs Comment dire le singulier lorsque les sources manquent ? L’anonyme, entendu comme un être ordinaire dont la renommée dépasse peu les cercles familiaux, locaux ou professionnels, est un individu rarement prompt à conserver ou consigner les traces de ses itinéraires de vie. Les pièces administratives sont certes stockées...

A la paille, marmaille (16 mars 1911- 5 février 1919) Partie 1

« […] la France est ce jardin. Ses provinces sont comme des fleurs de toute sorte entre lesquelles il est difficile de choisir, mais dont la réunion forme le plus beau pays, le plus doux à habiter, notre patrie bien-aimée », Bruno, Le tour de la France par deux enfants, Paris, Belin, [1877], 1922, 242-243.   La Normandie est une de ces Petites Patries que l’École républicaine encense dans les...

[s/d] Entre le 21 avril et le 21 mai 1942 (2)

C’est le Docteur Berthon ; un docteur qui s’occupait surtout de la maladie des enfants qui soigna d’abord votre maman. Il lui recommanda un régime de famille ; il ne nous dit pas qu’il n’était pas qualifié pour soigner cette maladie là ; et aucune amélioration ne survenait. De ce fait votre maman était maussade, triste et découragée et je ne pouvais rien faire pour la soulager. Au moins de Mai 1936 nous...

[s/d] Entre le 21 avril et le 21 mai 42 (1)

Ses ordres étaient impossibles à remplir car ils manquaient complètement de jugement ; que tout commandement venant de personnes n’ayant jamais rien fait. Ces discussions par lettre durèrent quelques jours puis vint un jour l’ultimatum de congé si je ne me soumettais pas aux ordres de Mademoiselle. Il ne nous surpris pas nous l’attendions d’un jour à l’autre ; mais nous étions décidés à l’accepter que lorsque l’on aurait une place et...

Ciel gris sur la Saxe (2)

Ce témoignage reconstruit, où Roger se fait historien de ses années 1939-1940, permet d’inscrire sa trajectoire individuelle dans celle, plus large, de la « drôle de guerre », la Bataille de France de Mai 1940 et du transfert des prisonniers vers les soixante-quinze oflags (camps d’officiers) et stalags (camps de sous-officiers et de soldats) répartis dans les régions militaires allemandes. Toutefois en passant sous silence des éléments factuels sur sa...

21 avril 1942. A toi petite femme, à vous chers enfants

21 avril 1942. A toi petite femme, à vous chers enfants Ce jour le bonheur est entré dans mon cœur ; car une lettre de toi ma bien-aimée est venue mettre de l’ivresse dans le pauvre petit [coeur] de celui qui attendait depuis plusieurs jours déjà un doux message. Et rien que d’avoir devant mes yeux ces quellesques vingt lignes de l’écriture chérie j’oublie que je suis seul ; car pour quelsques...

S/d entre le 5 et le 21 Avril 1942 (3)

En passant je vais relater ce soir d’orage qui est peut-être celui ou j’ai eu le plus peur. La région ou nous étions est légèrement montagneuse déjà quelsques orages précédents nous avaient fait comprendre que les orages n’étaient pas pareils ici qu’en Normandie. Ici l’orage donne dans tous les coins à la fois ; le ciel est partout en feu le tonnerre grande sans arrêt. Pour qui n’est pas habitué à...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search